lundi 25 septembre 2017


Une noisette, un livre

 

Gabriële

Anne et Claire Berest


 

Un livre comme une partition, où les mots tintent comme des notes, celle d’un piano par exemple, instrument où il possible de jouer à quatre mains…comme pour cette biographie écrite par Anne et Claire Berest, les arrière-petites filles de Gabriële Buffet, ou GabrieLLe, comme son mari, Francis Picabia, aimait l’écrire, « avec 2 grandes ailes comme celles des oiseaux ».

De Gabriële Buffet Picabia, beaucoup moins connue que son époux, les sœurs Berest ont décidé de relater une partie de la vie de cette femme avant-gardiste, à l’origine de nouvelles formes artistiques au début d’un XX° siècle bouillonnant. Pour enfin la faire connaître mais aussi pour réparer une amnésie familiale…

Si la période choisie est courte (1908 – 1919), la richesse documentaire est impressionnante pour peindre le portrait de cette aventurière artistique qui, lors de la première nuit passée auprès de son futur mari, n’échange que des idées sur l’art et la création sans jamais se toucher, sans faire l’amour « mais avec la même puissance ». Le ton est donné…

L’intérêt de ce document est double : d’une part le récit d’une femme, d’une vie d’un couple roulant pour l’amour de l’art malgré les accros conjugaux et, d’autre part, le défilé de personnages dans cette galerie de 420 pages aux accents de cubisme, de dadaïsme, d’orphisme.

Musique, peinture, littérature. De Claude Debussy à Paul Klee, de Pablo Picasso à Edgard Varèse, et surtout de Marcel Deschamps au plus charismatique d’entre tous : Guillaume Apollinaire. La magie de l’écriture fait que l’on ressent encore plus de sympathie qu’auparavant pour ce poète et critique d’art et qu’un soudain chagrin cogne votre cœur, parce qu’il est absurde de mourir si jeune, mourir quand on est si brave, mourir quand l’amitié est une des valeurs que l’on chérit le plus.

Il en est de même pour Gabriële. Elle vous touche par sa détermination, son intelligence, son érotisme cérébral. Un tableau vivant sans taches, délicatement peint par les auteures et avec un rythme qui ne lasse jamais grâce aux petites touches personnelles ajoutées à la fin des chapitres. Ce qui n’a pas été une sinécure « ce fut notre gageure de déterrer quelqu’un qui voulait rester dans l’ombre », mais à la discrétion de Gabriële, seule une plume pudique raconte.

Le livre se termine à la naissance du quatrième enfant en 1919 et avant la séparation définitive des deux époux. Une légère déception tant on aimerait connaître la suite de cette vie particulière où l’engagement et les convictions étaient un moteur indestructible. On espère une suite, forcément, de ce livre que je ne peux que recommander à tous les amoureux des destins galvanisants.

« Gabriële » pas seulement une biographie mais un hymne à une femme, à l’art et à l’esprit créatif.

Gabriële – Anne et Claire Berest – Editions Stock – Septembre 2017

Livre reçu dans le cadre du Grand Prix des Lectrices Elle 2018

Aucun commentaire: