vendredi 28 août 2015

Une noisette, une interview



Eva Facchino

Tout le monde lui dit I love you !





 


Il est courant de privilégier ce qui est négatif, notamment par rapport à la jeunesse. Pourtant à l’image de "Génération Quoi", les jeunes qui positivent et travaillent pour leur avenir et celui des autres sont nombreux. La preuve avec le témoignage aujourd’hui d’Eva Facchino qui du haut de ses 16 ans a beaucoup à nous apprendre...

 1 – Sans vouloir commencer par la culture des marronniers, à quelques jours de la rentrée tu es plus motivée que jamais ?
En fin d'année 2016 le bac de français m'attend alors pas question de se relâcher, bien sûr que je suis très motivée ! J'ai aujourd'hui trouvé le métier de mes rêves (reporter / photographe - reporter) et maintenant je vais tout faire pour y arriver.

2 – L’été a été pourtant très studieux ?
Très studieux ? Peut-être...mais surtout très enrichissant ! J'ai eu la chance de faire cet été un stage d'un mois à Paris pour un journal web ou plus précisément un site d'informations et d'opinions généralistes qui se nomme L'Incisif. J'en garde de très bons souvenirs. Ce stage m'a permis d'approfondir mes connaissances sur le métier de journaliste ainsi que mes compétences. Il m'a fait surtout comprendre que c'était bien dans cette branche que je voulais m'orienter. J'ai beaucoup à apprendre et je suis consciente que ce milieu est difficile de nos jours mais je suis optimiste.

3 – Quelle est ta définition du journalisme ?
Pour moi le journalisme c’est transmettre l’information à travers le monde. C’est aussi un domaine qui permet une ouverture d’esprit et un œil critique sur la société. Le journaliste doit être irréprochable dans son travail, curieux et doté d’une très bonne culture générale dans tous les domaines possibles mais aussi surtout avoir un esprit de synthèse. Ce sont ces différents critères qui m’attirent dans ce métier.

4 – La radio, le meilleur outil pour transmettre de bonnes ondes ?
Je suis fascinée par la radio depuis mes treize ans. Avant j'écoutais mais sans y prêter attention. J'ai apprécié l'intimité qu'il y a entre les auditeurs et les animateurs / journalistes. J'aime la simplicité de ce média et également l'idée de s'imaginer qui se cache derrière le micro...enfin ça c'est pour ceux qui ne regardent pas leurs émissions radiophoniques favorites en live depuis internet. La modernité a quelque part enlevé de la valeur à ce média. Mais il reste le meilleur outil pour transmettre de bonnes ondes.

 5 – On fait une petite pause, on ouvre ses oreilles et ensuite tu apportes quelques notes supplémentaires.



Très bon choix. Je suis une inconditionnelle de sa musique. George Benson fait partie de la catégorie des très grands musiciens. Je suis allée le voir cette année en concert à Jazz à Vienne. Ce fut un réel plaisir pour mes oreilles. Ce virtuose du jazz et de la funk a aujourd'hui 72 ans et ne change pas. Toujours aussi talentueux.

6 – La photo, une passion. Depuis quelques semaines, tu as un formidable projet qui met des noisettes de bonne humeur : "Le sourire de". Ecureuil curieux de tout veut en savoir davantage ;-)
J'ai toujours aimé les portraits en noir et blanc. Le projet « Le sourire de » a commencé un soir d'été quand j'ai photographié mon père en plein fou rire. Cette idée de transmettre des sourires m'est alors venue progressivement. Un projet qui j'espère prendra forme dans quelques années. En attendant je rêve de parcourir le monde et de photographier les sourires de différentes cultures.


7 – Autre engagement plus que méritoire : tu es bénévole pour La Ligue contre le Cancer. Le 4 octobre, un grand rendez-vous dans ta ville de Lyon pour apporter à la fois du réconfort aux patients et des fonds pour lutter contre cette maladie. Explique-nous tout.
Cela fait plus de deux ans et demi que je soutiens cette association. J'aime relever des défis, surtout si c'est pour la bonne cause. Je me suis donc inscrite à la course des dix kilomètres de Run In Lyon qui se déroulera ce 4 octobre. En participant à cette course je soutiens la Ligue contre le Cancer en récoltant des fonds. Une page est mise à disposition pour la collecte : http://www.alvarum.com/evafacchino