dimanche 11 mars 2018


Une noisette, un livre

 

Jours brûlants à Key West

Brigitte Kernel


 

 

Trois écrivains : Françoise Sagan, Carson McCullers, Tennessee Wiliams
Un lieu : Key West
Une date : avril 1955

Le tout forme une rencontre sous le regard de Franck Merlo. Rencontre tombée dans l’oubli et pas forcément par une nuit froide… Mais c’était sans compter sur Brigitte Kernel qui sait faire renaître par sa plume les riches fantômes scripturaux.

En 1955, celle que François Mauriac nommait « le charmant petit monstre » est en tournée aux Etats-Unis pour son premier roman « Bonjour Tristesse ». Lasse de ce parcours de combattant promotionnel, elle accepte avec plaisir l’invitation de Tennessee Williams à venir passer quelques jours dans sa demeure. Mais celui qui n’est pas encore « un vieux crocodile » n’est pas seul, et, c’est entre fascination et jalousie que vont se dérouler ces journées entre « un certain souvenir » et « des bleus à l’âme ».

La forme du roman suscite la curiosité du lecteur par ce dialogue imaginaire entre l’auteure et l’un des protagonistes Franck Merlo (disparu en 1963), avec en filigrane l’œuvre de chacun, parsemée de blessures et d’instants de bonheur. On passe d’un apéritif à une balade avec les dauphins, d’un coup de colère de Carson McCullers au désir qu’éveille ce « doux oiseau de jeunesse ».
Une autre façon de plonger dans l’univers de la création littéraire des années 50, ce récit made Brigitte Kernel s’apparente à monter dans un bolide et de goûter à l’ivresse de tout ce qui sort des codes…
A ne pas oublier non plus, les passages avec Mr Moon, le compagnon à quatre pattes du couple Williams/Merlo qui donne du chien à l’histoire, histoire qui se déroule comme une « horloge sans aiguilles ».

Mazette, quelle lecture !

Jours brûlants à Key West – Brigitte Kernel – Editions Flammarion – Janvier 2018

 

 

Aucun commentaire: