jeudi 22 mars 2018


La noisette liseuse en 12 questions

 

Nicolas Gaudemet


 


Quand on est passionné par les médias, les livres et la technologie, on ne peut que mijoter un plat livresque étoilé ! Nicolas Gaudemet, après un parcours pour l’audiovisuel public, chez Orange et à la FNAC, vient de publier son premier roman « La fin des idoles » aux Editions Tohu-Bohu.

Il a accepté d’ouvrir une nouvelle série sur le blog, celle d’interviews en deux temps trois panaches !

Un titre de roman pour vous définir
Le joueur de Fiodor Dostoïevski
 
Votre premier coup de noisette livresque 
Fantômette de Georges Chaulet. D’ailleurs cher Écureuil, je vous livre un scoop : Paloma, ce n’est pas Loana et Nabilla comme certains ont pu le croire, c’est Boulotte et Ficelle.
 
La base de la littérature ?
Les noisettes ?
 
Le lieu idéal pour une lecture accomplie
Sur le toit de la maison de mes grands-parents à Tours. Ou perché sur un arbre : ce n’est pas vous qui allez me contredire, n’est-ce pas ?
 
Un seul livre à la fois ou ménage à trois
Un roman, un essai et une série tout à la fois ! Je suis boulimique … comme Paloma ?
 
Un roman contemporain qui pourrait être le livret d’un opéra
À votre avis, cher Écureuil, pourquoi ai-je choisi un titre wagnérien pour La Fin des idoles ? ;-)
 
La meilleure adaptation cinématographique d’une œuvre littéraire
Les Hauts de Hurlevent réalisé par William Wyler, quand on a 14 ans.
 
L’ouvrage que vous auriez aimé écrire
Couleurs interdites de Yukio Mishima
 
Le livre qui vous inspire le plus
Couleurs interdites (oui, je suis un peu mono-maniaque ;-)
 
Vos mots préférés
Je les aime tous !
 
La meilleure phrase de votre dernier livre
C’est très narcissique, ce que vous me demandez de faire ! Est-ce vraiment à moi de répondre cette question ?
Bon, c’est bien parce que c’est vous, cher Écureuil. Comme j’ai remarqué que vous ne lésiniez pas sur les noisettes, ces derniers temps, je pense que cette phrase de la page 118 pourrait utilement vous inspirer :
« Victoire : ne venait-elle pas d’inventer le régime parfait, une forme de contraception alimentaire imparable, de coït interrompu sans risque ? »
 
Une citation éternelle
« De même que les noisettes graines de lotus antique que l’on déterre fleurissent encore, les œuvres d’art pourvues d’une vie éternelle ressuscitent dans les cœurs de toutes les époques ». Couleurs interdites (jamais deux sans trois !)
Retrouvez la critique sciuridérienne de « La fin des idoles » ici

Aucun commentaire: