dimanche 8 avril 2018


Une noisette, un livre

 

Kant tu ne sais plus quoi faire, il reste la philo

Marie Robert

 



Kant tu es fatigué d’un temps où tout va, tout s’en va ;
Kant tu es anémié de ne pas tenir tes promesses ;
Kant tu es anéanti avec la perte de ton compagnon à quatre pattes ;
Kant tu es démoralisé face à un ado que tu as refusé de voir grandir ;
Kant tu es meurtri par une rupture amoureuse.

Des envies non exaucées, des déceptions inattendues, des surprises façon miracles bossus, bref qui n’a pas un jour flanché devant son miroir en regardant ses failles, ses faiblesses, ses regrets… Mais, heureusement il y a Marie Robert, qui avec l’aide d’un petit groupe de penseurs de tous les temps, va remettre du baume à la noisette et de la sagesse dans le panache.

Non seulement cet ouvrage se déguste admirablement mais en plus c’est un excellent manuel pour toutes les occasions où le baromètre du moral se retrouve dans une zone de turbulence. Douze chapitres avec des exemples où chacun se retrouvera et pourra en tirer une leçon de philosophie. Parce que Marie Robert n’a pas voulu s’imposer, elle a invité douze philosophes, de l’Antiquité à la période contemporaine, mais que ce soit 400 av. J.C. ou milieu du XX° siècle, tous sont d’une modernité absolue pour nous aider à résoudre nos émotions du 3° millénaire. Evidemment, votre serviteur a ses préférences (Epicure et Platon pour ne citer qu’eux) mais de Pascal à Nietzsche en passant par l’incontournable Spinoza, ce sont des petites piqures indolores mais ô combien salvatrices.

La noisette sur le gâteau est la méthode utilisée par la jeune philosophe : sobre, argumentée, présentation soignée et, et…un humour à faire sourire le plus sombre des écrivains mentionnés, Pascal ! Un humour semblable à la légèreté d’une plume au vent (coucou le Duc de Mentoue) qui vous met de bonne humeur même si vous étiez à deux pattes de prendre un punching ball pour calmer vos nerfs après une journée un peu trop mouvementée.

Alors, vous savez ce qu’il vous reste à faire pour éviter les migraines et autres « nervous breakdown », lire et conserver précieusement « Kant tu ne sais plus quoi faire », à consommer sans modération même au petit-déjeuner, et ce, sans être brutal !

« Vieillir est une bonne nouvelle car, avec l’âge, on apprend à devenir acteur de l’instant présent et à en profiter »

« Le bonheur, c’est se recentrer sur les choses simples autour de nous, les apprécier et savoir se réjouir du fait qu’on existe. »

Kant tu ne sais plus quoi faire, il reste la philo – Marie Robert – Editions Flammarion – Avril 2018

Aucun commentaire: