dimanche 24 juillet 2016


Une noisette, un livre


L’été d’Agathe

Didier Pourquery






Il y a des livres qu’on hésite à lire, parce qu’ils vous font peur, peur de trop... Peur d’une trop grande émotion, peur de trop replonger dans l’histoire familiale, peur d’avoir une gorge trop serrée et de se retrouver bien trop pusillanime.

Pourtant "L’été d’Agathe" de Didier Pourquery est un arc-en-ciel de sentiments, c’est un gigantesque cri d’amour d’un père envers sa fille disparue à seulement 22 ans, un récit d’une immense émotion, de la naissance tout en douceur d’Agathe un bel été, jusqu’à la fin inexorable quelques jours avant son anniversaire. Une vie terriblement courte mais vécue intensément malgré le douloureux combat de la maladie. Car Agathe est courageuse, sensible, empathique...

Ce livre décrit l’éprouvante lutte contre la maladie, ici la mucoviscidose, les moments de rage suivis de moments d’espoir, les instants de doute, de regrets mais sans jamais tomber dans le pathétique, sans jamais chercher l’apitoiement. Et c’est doublement poignant.  

Quand on le termine, les yeux en larmes se ferment. On reste immobile en espérant très fort qu’Agathe est heureuse dans un autre monde et qu’elle continue à envoyer sa joie de vivre à ses proches, ses amis, qu’elle adorait. Et cette famille qui aimait tant Agathe, qui continue à l’aimer, pour toujours, pour l’éternité.

Narration dure mais Didier Pourquery par ses mots, renforce ce sentiment de ne jamais oublier nos chers disparus tout en réussissant à atténuer les blessures de l’âme.


L’été d’Agathe – Didier Pourquery – Editions Grasset – Janvier 2016

Aucun commentaire: