lundi 11 juillet 2016


Le panier de noisettes de l’été







Votre serviteur au poil roux est parfaitement conscient (ou presque) que d’établir une liste avec ses noisettes préférées pour passer un bon été en lecture n’a rien de très original. Mais l’envie de partager avec vous tous de tels moments privilégiés conduit l’écureuil à établir un code littéraire de la saison estivale 2016 !



Les racines du ciel – Romain Gary – Foliot
Qui aime la nature se doit de lire ou relire le récit de Morel, un idéaliste qui rêvait à un monde meilleur en commençant par protéger des mastodontes de l’histoire de notre terre: les éléphants ! Mais au-delà de la nature, c’est en même temps un hymne à la beauté de l’Afrique et une critique cinglante de ceux qui veulent s’approprier les richesses de l’autre. Et un regard sur une perpétuelle actualité... "Des routes toujours plus grandes, pour aller toujours plus loin nulle part".
A déguster sans tromper !


Mariage en douce – Ariane Chemin – Les Equateurs
Profiter d’une œuvre de Romain Gary pour s’attarder sur l’une des périodes de sa vie pendant longtemps occultée : son union secrète avec l’actrice Jean Seberg. La journaliste du quotidien Le Monde a enquêté et livre un récit digne d’un remarquable long métrage.
A déguster "a nucciola" !


En attendant Bojangles – Olivier Bourdeault – Finitude
L’une des bonnes surprises de 2016 fut la sortie jazzy d’un roman rappelant les bonnes heures de lecture à la Boris Vian ! De la folie, de l’humour, du sentiment, de la musique, le tout sous la plume d’un écrivain dont on espère d’autres pontes !
A déguster avec Nina Simone !


L’invention de nos vies – Karine Tuil – Grasset/Livre de Poche
Comment décortiquer la complexité d’une société trop souvent construite sur le mensonge ? L’écrivaine (dont un nouveau roman "L’insouciance" sort fin août ) construit une intrigue haletante qui plonge entre fiction et réalité, celle d’une réussite par une imposture qui finira par une déflagration.
A déguster avec une big pomme !

Au dessus des lois – Justin Peacock – Sonatine
Restons à New-York pour rentrer dans l’univers sans pitié du monde des avocats (les juristes, pas les fruits) et de l’immobilier. Ce qui est certain, c’est que vous ne resterez pas immobile à l’histoire de Duncan Riley, brillant magistrat qui devra choisir entre convictions personnelles/humaines et parcours professionnel. Mais, entre-temps, surgira Candace Snow, combative journaliste d’investigation...
A déguster en repensant au "Bûcher des vanités" de Tom Wolfe


Les grands fauves du barreau – Valérie de Sennevile/Isabelle Horlans – Calmann-lévy
Continuons avec l’univers des ténors du barreau qui, parfois, portent leurs voix bien au-delà des salles de prétoire pour rivaliser sur l’arène de la communication. Une enquête solide de deux journalistes judiciaires qui, entre portraits de célèbres avocats, décryptent une situation qui échappe à la plupart d’entre nous.
A déguster sans rugir !

Le silence des cloîtres – Alicia Giménez Bartlette – Rivages
Face au tapage médiatique de la communication à outrance, se reposer dans le silence d’un cloître. Seul problème, l’absence de dialogues, de mots, ne cache t-elle pas une histoire bien glauque... Tous les ingrédients sont réunis : la ville de Barcelone, une relique chargée d’histoire, l’univers des moines et des religieuses et... un crime. L’inspectrice Petra Delicado et son fidèle collaborateur Garzon vont mener tambour battant leurs investigations avec bien d’étranges découvertes. L’ensemble avec un humour qui vous rafraîchira même aux journées les plus chaudes.
A déguster avec "pa i tomaquet" !


Dans l’ombre des présidents – César Armand/Romain Bongibault – Fayard
Domaine où le silence règne parfois dans les essais politiques : celui de la lourde tâche du secrétaire général de l’Elysée. Une description en cascade des différents titulaires du rôle sous la V° république. Quelques anecdotes sans jamais tomber dans la vulgarité des rumeurs, des interviews, des confidences et des faits qui permettent de se remémorer notre histoire politique. Des hommes de l’ombre qui, pourtant, mettent en lumière les décisions prises derrière la Grille du Coq.
A déguster avec un saint honoré !


Les petites curiosités du cinéma – Jean-Sébastien Leroux – François Bourin
Je ne sais pourquoi la politique peut faire penser au cinéma mais si vous aimez le 7° art vous serez ravis d’en connaître quelques coulisses, de découvrir des anecdotes, parfois hilarantes, et peut-être d’avoir des réponses aux questions que vous vous posez depuis longtemps. Un parcours divertissant pour tous les amoureux des salles obscures.
A déguster en version originale !


Renaud, paradis perdu – Erwan l’Eléouet – Fayard
Du cinéma à la chanson, de la chanson au cinéma, Renaud est les deux, et plus encore en étant auteur. Le rédacteur en chef des émissions "Un Jour Un Destin" retrace le parcours terriblement attachant du poète du tourment. Belle vision prémonitoire du journaliste à la fin de sa biographie : il avait prévu le retour de Mister Renard !
A déguster toujours debout !

Laissez-nous faire – Alexandre Jardin – Pocket
Dans un autre registre mais avec un certain esprit rebelle, l’écrivain a mis en place sur le territoire français un vaste réseau composé de... zèbres. Tout au long de son livre, il explique pourquoi il a décidé de prendre l’animal par les rayures afin de faire bouger la société face à des politiques bien fades. Ce noir et blanc dynamique remet des couleurs au baromètre du moral et on ne peut qu’adhérer.
A déguster en galopade !
 http://squirelito.blogspot.fr/2016/04/unenoisetteunlivreuneaction-laissez.html


L’avocat, le nain et la princesse masquée – Paul Colize – Pocket
Pour bien installer le dynamisme dans son corps, rien ne vaut la détente de l’esprit. Avec ce polar, bénéfice garanti ! C’est encore une histoire d’avocat, mais cette fois à la sauce belge, qui va se retrouver dans une situation abracadabrantesque après avoir accepté l’invitation d’une très (trop) séduisante top model.
A déguster ferme pour prendre du fun en sursis !


Les très riches heures de l’humanité – Stefan Sweig – Livre de Poche
C’est ce livre qui m’a fait découvrir et surtout apprécier sans modération cet incomparable auteur autrichien. Depuis, je n’ai cessé de le relire. Il y a des faits qui vous touchent, qui vous semblent plus importants plus que les autres. L’écrivain en a choisi douze. Ces moments décideurs d’un destin où tout peut se jouer en quelques secondes. De Byzance à Waterloo, de l’Eldorado à l’océan pacifique, en passant par une Marseillaise.
A déguster avec une Sarabande !


Simone, éternelle rebelle – Sarah Briand – Fayard
Dernier ouvrage et non des moindres, la dernière biographie de Simone Veil, femme politique française qui restera dans l’histoire pour son combat vers l’humanité après avoir vécu l’inhumanité, et, écrite par la journaliste qui a réalisé le documentaire : "Simone Veil, l’instinct de vie". Une transcription passionnante, avec une émotion intense lors de certains passages, qui permet de mieux comprendre la force extraordinaire de cette personnalité pas comme les autres.
A déguster en se remémorant Racine !



Le panier continuera à se remplir tout au long des saisons et je vous invite à venir vous promener dans mon domaine arboricole pour suivre les lectures de votre écureuil dévoué,


1 commentaire:

Bénédicte Buhagiar a dit…

Merci pour ce Code Littéraire de la saison estivale 2016.Mais grâce à vos précieux conseils, j'ai déjà lu ceux Isabelle Horlans et de Sarah Briand. Mais mille mercis pour les autres que je vais m'empresser de lire, Squirelito.