lundi 18 juin 2018


Une noisette, un livre

 

Des jours et des vies

Gill Paul

 

 


Mesdames, de la gent écureuil ou de la gent humaine, ce livre est pour vous. Si en plus, vous avez toujours été intriguées par la tragédie des Romanov, il sera doublement pour vous.

Deux destins, deux époques, un siècle sépare la londonienne Kitty Fisher d’un officier de cavalerie russe, Dimitri Iakovlévitch. Pourtant l’histoire va les relier par un héritage, et, la jeune anglaise va découvrir un secret de famille bien gardé…Un bijou va tout révéler car il a appartenu à la grande-duchesse Tatiana.

Un récit romanesque qui part d’un fait réel, l’effondrement de l’empire russe, à une fiction où la ligne conductrice est évidemment l’amour mais entrecroisé par les différentes époques. Et c’est là que réside l’un des plus grands intérêts du livre : Gill Paul a su, avec délicatesse, décrire les sentiments amoureux  pour une mise en lumière de leur évolution au fil des décennies. L’autre curiosité du roman est cette plongée dans l’âme russe, devenant progressivement soviétique, l’attitude des grandes puissances face à la révolution bolchevique, et, cette perpétuelle énigme sur la disparition complète ou non des descendants directs du couple de tsars.

Une saga mêlant passé et présent, une immersion sur la sauvegarde de l’identité durant une révolution, à mettre dans votre panier de l’été pour passer un moment divertissant, avec pourquoi pas, à compléter en visionnant le ballet « Anastasia » créé par Kenneth MacMillan, puisque quelques passages dans le livre évoquent le mythe autour de la sœur de Tatiana.

Des jours et des vies – Gill Paul – Editions Charleston – Mai 2018
 
 

 

Aucun commentaire: