vendredi 21 octobre 2016


Une noisette, une association


Force Femmes




Créée en 2005 par des femmes chefs d’entreprise à l’esprit solidaire Force Femmes agit pour l’emploi des femmes de plus de 45 ans. Loin d’être un handicap, l’âge est une force pour l’économie du pays. L’association, reconnue d’intérêt général,a pour objectif d’aider/accompagner/orienter/soutenir ces femmes à la recherche d’un emploi ou souhaitant créer leur entreprise.
Rencontre avec Camille Jean, responsable emploi de Force Femmes


1 - Pouvez-vous présenter l’association "Force Femmes".
Force Femmes est une association reconnue d’intérêt général qui a pour objectif d’accompagner et de soutenir les femmes de plus de 45 ans sans emploi dans leurs démarches de retour à l’emploi et de création d’entreprise.

Ce triple prisme – âge, genre et statut professionnel – fait de l’association Force Femmes une structure unique qui accompagne des femmes trop souvent discriminées et ayant besoin d’un accompagnement spécifique : écoute, aide personnalisé, prise en compte de leurs besoins, orientation ou réorientation vers des formations, resocialisation, remise en confiance, etc. L’association propose à ces femmes un accompagnement professionnel individuel et un accompagnement collectif par le biais d’ateliers formateurs et de mise en pratique.

L’association permet la rencontre, la mise en relation et la création d’une dynamique collective solidaire de ces femmes qui sont très souvent en situation d’auto-jugement et auto-discrimination.

2 – Les batailles de l’emploi ne cessent de s’amplifier mais certaines sont encore plus complexes que d’autres, dont celle pour les femmes de plus de 45 ans ?
Quel que soit l’âge, le genre ou le milieu social, le licenciement, la recherche d’emploi et le chômage constituent des expériences éprouvantes et confirment la gravité des situations.

Mais lorsque l’on est une femme de plus de 45 ans, les obstacles se cumulent et se révèlent multiples. Aux difficultés d’ordre professionnel s’ajoutent une réalité familiale et personnelle compliquée : divorce, maladie, enfants et parents à charge... La précarité guette et les incertitudes se font quotidiennes ; l’incertitude de trouver un emploi, de nourrir sa famille, de conserver un toit.

Les femmes de plus de 45 ans sont victimes d’une double discrimination : l’âge et le genre. En effet, l’âge est une forte caractéristique discriminante, le genre est un facteur aggravant. Mais elles sont surtout victimes des stéréotypes liés à l’emploi des seniors, ce qui constitue un frein dans les recherches d’emploi.

3 – En 11 ans de présence et de soutien envers les femmes à la recherche d’un emploi, quelles sont les avancées ? L’Etat s’implique t-il davantage en faveur des femmes ?
Une progression du nombre de femmes participant au marché du travail depuis plusieurs années est indéniable, mais des inégalités entre les hommes et les femmes persistent, qu’elles soient relatives à l’accès à l’emploi, aux salaires ou à la retraite. D’ailleurs selon un rapport de France Stratégie publié en septembre 2016, être une femme reste le premier facteur d’inégalité : "Avec des taux d’activité inférieurs de dix points à ceux des hommes, des temps partiels supérieurs de vingt points, la probabilité la plus faible d’accéder aux 10 % des salaires les plus élevés et un écart de salaire inexpliqué de l’ordre de 12 %, les femmes continuent d’être les premières victimes des inégalités sur le marché du travail".


Une récente étude du cabinet Price classe la France en 24ème position depuis 2003 dans sa comparaison des situations de l’emploi des plus de 55 ans (au sein des 34 pays de l’OCDE). Selon cette même étude, le Pib de la France pourrait croitre d’environ 10% si le pays adoptait des mesures en faveur du travail des plus de 55 ans.


4 – Quels sont les critères pour bénéficier de l’accompagnement "Force femmes" ?
Pour s’inscrire, il ne faut remplir que deux critères : avoir plus de 45 ans et être inscrite à Pôle Emploi depuis moins de 2 ans. Notre accompagnement n’est donc pas réservé aux cadres, et nous accompagnons toutes les femmes, peu importe leur stade dans leur recherche d’emploi. Pour s’inscrire nous vous invitons à consulter notre site internet www.forcefemmes.com et cliquer sur l’onglet "comment s’inscrire".

5 – Quelles sont les forces mobilisées sur le terrain ? Dans combien de villes l’association est-elle présente ?
Constituée d’une équipe de dix salariées, l’association regroupe plus de sept cent bénévoles issus des ressources humaines et de l’entreprenariat et est soutenue par des organismes publics et des entreprises engagés dans la lutte contre les discriminations à l’emploi des femmes de plus de 45 ans. L’action de l’association se situe dans un esprit de solidarité et d’entraide et s’inscrit dans le cadre de l’action nationale et européenne de lutte contre le chômage. L’association est présente dans 11 villes françaises.

6 – Sans le rôle déterminé des bénévoles, ces actions seraient impossibles ?
La valeur ajoutée de Force Femmes réside dans le fait que nous recrutons uniquement des bénévoles en poste ou retraités, aux compétences spécifiques. Pour accompagner des femmes en recherche d’emploi salarié, Force Femmes fait appel à des spécialistes des ressources humaines et des coachs expérimentés pour assurer le suivi individuel et l’animation d’ateliers. Nous pouvons aussi rechercher des compétences plus variées pour certaines thématiques d’ateliers (utilisation des réseaux sociaux, bureautique etc.). Les bénévoles intervenant auprès des femmes souhaitant créer leur propre entreprise sont des créateurs/trices d’entreprise "confirmés", chefs d’entreprise, cadres dirigeant(e)s. Ils assurent le suivi individuel des créatrices. Entrepreneurs, professionnels de l’accompagnement, du marketing, de la communication, ou experts comptables interviennent sur les différentes étapes du montage de projet par l’animation d’ateliers thématiques.

7 – En juillet dernier, vous avez créé un nouveau site « Aides à l’emploi ».
Force Femmes a créé, grâce au soutien de la Fondation SFR, une carte interactive d’aides à l’emploi. Ce site internet a été conçu pour pouvoir aider toute personne en recherche d’emploi à identifier la bonne structure et se faire accompagner dans ses démarches. 

L'objectif est ainsi de faciliter la réorientation de personnes vers une recherche d'emploi salarié ou création d’entreprise, ceci quelles que soient leurs besoins et demandes. Annuaire en ligne, ce site est destiné à aider toute personne en recherche d'emploi mais également aux associations travaillant à accompagner vers une réinsertion professionnelle.


8 – Quels sont les moyens que vous allez mettre en place pour renforcer le travail de l’association ?
Nous continuerons de travailler chaque jour à aider les femmes de plus de 45 ans sans emploi, mais l’enjeu vise également à faire évoluer et changer les mentalités en renforçant nos liens avec les institutions (publics, privés, entreprises, associations etc.) potentiellement recruteuses. Au-delà d’assurer une égalité professionnelle et de générer une parité il est primordial d’agir pour déconstruire les stéréotypes qui conduisent à des recrutements trop uniformes.


Pour en savoir plus, quelques liens utiles
 


Bilan 2005-2015
20.000 femmes au chômage accompagnées
35% des femmes ont retrouvé un emploi – 650 ont créé leur entreprise
700 bénévoles - 11 antennes



 










Aucun commentaire: