jeudi 17 décembre 2015


Une noisette, un livre

 

Renaud, Paradis perdu

Par Erwan L’Éléouet


 


"Mon paradis perdu c’est mon enfance

A jamais envolé, si loin déjà

La mélancolie s’acharne, quelle souffrance"


En 2006, par cette chanson, Renaud exprime avec réalisme son état d’esprit. Nostalgique à jamais de son enfance, doué d’une faculté d’écriture avant même d’atteindre ses 10 ans, une fragilité qui automatiquement entraîne une sensibilité à fleur de peau.

Très jeune, il est de tous les combats. Il rêve de devenir acteur, il deviendra l’un des chanteurs préférés des Français. Mais le succès a un revers, celui d’être connu et surtout d’être reconnu. Étant d’une grande simplicité, il va le vivre difficilement. Tout comme le fait de gagner beaucoup d’argent. Une sorte de paradoxe ambulant à supporter sur ses épaules et encore plus dans sa tête.

Erwan L’Éléouet (1) qui avait dressé un portrait du chanteur en 2012 dans le cadre de l’émission "Un jour/un destin" diffusé sur France2, signe une biographie de Renaud riche en détails, privilégiant le côté psychologique. Pour s’assurer de peindre un portrait aux couleurs du chanteur, le journaliste a enquêté de longs mois auprès de ses proches. Si bien, qu’au fil des pages, on a l’impression d’entrer dans l’univers intime de Renaud. De revivre son enfance tranquille auprès des siens, d’être sur le bord de la plage lors de sa rencontre avec Patrick Dewaere, de partager un grand moment lors du coup de foudre entre Renaud et Dominique, d’être dans la salle quand il débuta au Café de la Gare. On partage ses joies, ses peines, ses idéaux, ses déceptions.

Qui n’a pas eu ce ressenti à un moment ou à un autre :

"J’ai la vie qui m’pique les yeux

Dans ma tête, j’crois bien qu’il pleut

Dans ma peau y’a qu’du chagrin"

Très peu d’entre-nous... Ce pourquoi le personnage de Renaud est terriblement attachant et ce livre qui lui est consacré a le mérite (et pas le seul) de conforter les sentiments que l’on a envers l’artiste mais aussi envers l’homme.

Chapitre après chapitre, on se plonge dans l’univers de Docteur Renaud et Mister Renard, c’est à dire "un côté blanc, un côté noir", un Balzac des temps modernes, avec les illusions perdues, comme l’a chanté aussi Brassens, le héros de Renaud grâce à son père Olivier Séchan.

Vous l’avez compris, que vous soyez fan ou non de l’interprète de "Morgane de toi", cette biographie d’Erwan L’Éléouet est à ne pas laisser béton. Pourquoi ne pas la réserver vers le soir, quand tout est plus calme. Pour faire un peu de silence entre quelques phrases. Vous entendrez peut-être alors les notes d’un piano et une voix qui finalement vous dit :

"Te raconter enfin qu’il faut aimer la vie

Et l’aimer même si le temps est assassin"
 
 
 
 
Renaud, Paradis perdu - Erwan L'Éléouet  - Editions Fayard - Novembre 2015
Disponible depuis le 16 février 2017 au format poche aux Editions Points

(1) L'interview d' Erwan L'Éléouet est à retrouver ici
 



Aucun commentaire: