lundi 6 avril 2015


Une noisette, une interview

 

Folle Cocotte, un peu, beaucoup, passionnément...

©Folle Cocotte
 

Il y a eu zorro, renard justicier.

Il y a eu Maître Renard, qui a fait beaucoup couler la fontaine.

Et puis, en l’an 2000 noisettes + 15, on découvre un autre renard, animal au pelage cuivré (entre nous les plus beaux) qui devient ami avec un volatile, une Folle Cocotte.

Une histoire de croquis, de rêves, de folies (juste ce qu’il faut), des sourires (avec aussi des souris), un petit arche qui fait revivre une âme d’enfant à chaque adulte ayant grandi trop vite...


1 – Un renard, une cocotte, ensemble pour le meilleur et pour le pire. D’où vient cette idée novatrice ?
Oh grand dieu ! Non ce n'est pas une idée novatrice ! J'aime mélanger des bestioles qui ne pourraient jamais s'aimer dans le monde réel ..... les trucs pas si impossibles.

2 – En réunissant ces deux bestioles que tout oppose, un joli clin d’œil pour dire que tout est possible ?
Eh oh l'écureuil, tu arrêtes de lire dans mon cervelet gauche ou droit je ne sais plus lequel gère l'émotivité (et on s'en fout un peu d'ailleurs) ! 
Oui tout est possible je pense quand on s'en donne la peine , ceci dit moi j'ai souvent la flemme. 

3 – Tu dessines en fonction de ton humeur, de la température ressentie, de ce que tu humes ou bien est-ce tout simplement un 3 en 1 ?
La température m'importe peu .... je dessine essentiellement suivant mes humeurs et mes émotions. 

4 – Pour le professeur de maths que tu es, entre deux équations, Folle Cocotte une inconnue à géométrie variable ?
Une équation différentielle plutôt, la relation de plusieurs fonctions inconnues et de leurs dériv(é)es..... la mécanique céleste qui donne des étoiles dans vos yeux !

5 – Edgar Degas a écrit "Le dessin n’est pas la forme, il est la manière de voir la forme". Un commentaire ?
Oh putain sacré Edgar, pis toi avec tes questions philosophiques pffffffffffffff
Tiens d'ailleurs en parlant de formes, je cherche de jeunes éphèbes pour poser, j'ai besoin de travailler le mouvement que je n'ai pas toujours !

6 – Tu avais des héros de bande dessinée quand tu étais enfant ?
J'étais une admiratrice de Tintin, puis plus tard de Robert Bidochon ! QUOI? Des commentaires peut-être ? (NDLR ==> oh yes !!)
 
7– Pour terminer, le traditionnel questionnaire pour mieux te connaître...

- un roman : le K de Dino Buzzati
- un personnage : Le petit Prince
- un(e) écrivain(e) : Albert Camus
- une musique : besoin de rien envie de toi de Peter et Sloane mais nooooooooooooooooon je déconne... Solidaritude de Bernard Lavilliers (dont je suis amoureuse en secret depuis mes 16 ans) 
- un film : Million dollar baby
- un animal : TU OSES DEMANDER? Mais pétard tu suis rien ;-)
- un dessert : Je suis au régime
- une devise/une citation : les doutes, c'est ce que nous avons de plus intime. Albert Camus



Merci Folle Cocotte et on attend avec impatience la prochaine ponte, car fantaisie n’est pas un divin mensonge mais la clé de tous les songes !!
 
 

Aucun commentaire: