vendredi 1 mai 2015

Une noisette, un porte-bonheur

 

Où tinte la clochette




Un petit brin qui avait charmé Charles IX. Depuis, le parfum de cette fleur continue à enivrer nos âmes au fil des grappes...

Puisse ce ballet floral du printemps, où les feuilles de muguet semblent vous étreindre, vous apporter félicité et sérénité,


© JoAnne Bousquet
 
 

2 commentaires:

Elisabeth a dit…

Quelques clochettes porte-bonheur aussi pour toi mon Cureuil. Qu'elles t'apportent, pour le moins, sérénité et douceur de vivre.

Squirelito L'Ecureuil a dit…

Merci ma Zabeth et surtout que ces clochettes porte-bonheur te reviennent en boomerang <3