dimanche 7 septembre 2014


Une noisette, une humeur

Ah que j’aime les politiques, leur air vainqueur, leurs manières

 
 
 


La politique, terme polysémique à souhait (si vous avez déjà éternué, la boite de mouchoirs est dispo en sortant au fond du l’allée) mais qui à force va dans tous les sens !
Si on prend le terme à la racine (désolé mon côté arboricole reprend le dessus), la politique c’est la... civilité. Autant dire tout de suite que la copie est à revoir car l’original s’est perdu dans les méandres de l’antique polis.

Après un début de saison qui a démarré sur les noisettes, l’Homo Politicus de tout poil ayant déjà appuyé sur le champignon avant l’arrivée de l’automne, il reste fort à parier (reste à savoir sur quel cheval) que les feuilles mortes vont se ramasser à la pelle, surtout qu’une brise marine n’attend que ça !

Pour Joseph Joubert "en politique, il faut toujours laisser un os à ronger aux frondeurs", mais désormais, c’est tout un squelette qui est offert et certains ajoutent encore du mordant à une danse macabre que même Saint-Saens n’avait pas imaginé pour Dalila se vengeant de Samson...

Oui, Pierre Daninos avait bien raison, "l’autruche est le seul animal officiellement doué de...sens politique" ! Dans l’attente d’un quelconque volatile pour prendre en vol les plus hautes affaires de l’Etat, quelques conseils, certes anciens, mais qui sont toujours d’actualité :
 
 
 
 

Aucun commentaire: