mardi 22 novembre 2022

 

Une noisette, un livre
 
Avant la fin du monde
Laurent Decaux

 


Vittorio de Mussi se meurt, la gangrène aura le dernier mot. Mais avant de passer de vie à trépas, le vieil homme veut justement poser des mots sur son existence et rendre hommage à son père, le vaillant capitaine Daniele de Mussi ; tous deux avaient été contraints d’embarquer à bord d’une galère de la marine génoise, le « Pompée ». Un capitaine qui pourtant ne voulait plus prendre la mer après la tragédie du « Cicéron » où des centaines d’hommes avaient perdu la vie en s’écrasant contre la roche. Mais, l’existence n’est pas une longue navigation tranquille ; en plus de devoir affronter les tempêtes, les attaques ennemies… la peste noire sévit dans la colonie génoise de Caffa, porte d’entrée de l’épidémie en Europe en 1347. Vittorio écrit son épopée sous le regard bienveillant de sa femme Maria, un amour infini, rare au XIV° siècle.

Roman historique par excellence, Laurent Decaux signe une histoire basée sur « les semeurs de peste » lorsque les Mongols décident de répandre le fléau dans cette partie de Crimée, étant eux-mêmes atteints par ce mal qui décimera un tiers de la population occidentale. Nonobstant, la peste est un prétexte romanesque pour dresser un formidable portrait d’un père et son fils dans les turbulences italiennes du Moyen Âge, vaillants marins face aux tragédies humaines et aux trahisons. Personnages solaires versus personnages crépusculaires.

Roman qui fait subtilement écho à notre contemporanéité, l’oriflamme de la peur et la menace permanente pour assouvir un peuple et les conflits intérieurs des arrivistes qui finissent par provoquer le chaos ; si l’union avait toujours fait la force toute la face du monde aurait été apaisée.

Vittorio de Mussi ou un Angelo Pardi médiéval.

 

Avant la fin du monde – Laurent Decaux – Éditions Albin Michel – Octobre 2022

Aucun commentaire: